Unir les Associations pour développer les solidarités en Réunion-Mayotte
Identifiant :
Mot de passe :
Accueil > Detail d'un contenu
[MNA] Les associations interpellent le Premier ministre
Courrier du 05/10/2017
Auteur du document : Uniopss
Portée géographique : France entière

La Garde des Sceaux et la ministre des Solidarités et de la Santé ont présenté le 15 septembre dernier un plan d’action en 4 axes pour faire évoluer la mise à l’abri, l’évaluation et la prise en charge des Mineurs Non Accompagnés (MNA).

Ce plan comprend des avancées très concrètes pour les départements. Les ministres ont en effet annoncé un abondement budgétaire de 6,5 millions d’euros en 2017 pour le remboursement par l’État aux départements de la période d’évaluation. Elles ont aussi annoncé que les départements recevront 30 % du coût correspondant à la prise en charge, par l’aide sociale à l’enfance, des mineurs non accompagnés supplémentaires au 31 décembre 2017 par rapport au 31 décembre 2016, dans le cadre du projet de loi de finances pour 2018.

En plus de ce soutien financier, les ministres ont proposé de mettre en place des expérimentations sur les territoires des Conseil départementaux volontaires dans lesquels l’Etat « assumerait » (prise en charge financière uniquement) ou « assurerait » (prise en charge financière et mise en œuvre) la phase de mise à l’abri et d’évaluation.

Afin de demander une concertation large et collective mais aussi un suivi attentif de ces expérimentations, qui pourraient commencer dès la fin de l’année 2017, ont interpellé le Premier ministre par courrier le 5 octobre dernier. Ce document est consultable en pièce jointe.


(c) Réseau Uniopss-Uriopss, 11/10/2017
Certaines informations de cette page sont visibles uniquement par nos adhérents.
FICHE N°92339
Mis à jour le : 11/10/2017
MOTS CLES
mineur - politiques publiques - questions sociales - précarité des populations - prévention
imprimer