Unir les Associations pour développer les solidarités en Réunion-Mayotte
Identifiant :
Mot de passe :
Accueil > Detail d'un contenu
Trop de gestion tue le social. Essai sur une discrète chalandisation
Ouvrage
Auteur(s) : CHAUVIERE Michel
Paru le : 01/11/2007
Dans cet ouvrage, M. Chauvière fait un point sur la progression des idées libérales dans le milieu social avec l'ouverture du « marché du social ». Il expose la façon dont l’optimisation des dépenses improductives s’impose à tous les acteurs bénéficiant de fonds publics, reléguant les idéaux de solidarité nationale ou d’émancipation individuelle au rang d’archaïsmes. C’est notamment le cas pour les personnes âgées dépendantes, les personnes handicapées, les secteurs de la petite enfance, de l’échec scolaire, de la formation… Comment opèrent en détail ces changements ? Quelles en sont les conséquences pour l’action sociale organisée ? Pourquoi se sont-elles installées en deux décennies ? Que pouvons-nous et que devons-nous défendre maintenant ? À travers l’analyse du lexique largement inspiré de l’entreprise qui s’est imposé dans le secteur social (services à la personne, accès aux droits, démarche qualité, privilège de l’usager, etc.), Michel Chauvière montre que celui-ci est aujourd’hui profondément dénaturé par un processus de « chalandisation » qui formate les consciences, sape les fondamentaux de l’action et prépare à plus de privatisation des services et d’autonomie de la gestion.
OUVRAGE
Nombre de pages : 224
Editeur(s) : La Découverte
ISBN : 2-7071-4986-2
Prix non-adhérent : 21.50 euros
FICHE N° 42841
Mis à jour le : 30/04/2008
MOTS CLES
sociologie - action sociale - économie de marché - concurrence - service à la personne - aide à domicile - démarche qualité - pratique professionnelle - marketing
imprimer