L'Uniopss analyse et complète le Plan d'Accès aux soins d'Agnès Buzyn
Prise de position

La Ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, a présenté un Plan pour « Renforcer l’accès territorial aux soins » le 13 octobre 2017.
L’Uniopss et ses adhérents ont attentivement examiné le contenu et les mesures de ce plan et font état d’analyses et de propositions pour l’enrichir et le compléter dans le document annexé (à télécharger- accès adhérent).

L’Uniopss interpelle ainsi Mme la Ministre, présidente du comité de suivi du Plan et les trois délégués à l’accès aux soins nommés dans le cadre de ce Plan : Dr Sophie Augros, M. le Député, Thomas Mesnier et Mme la Sénatrice, Elisabeth Doineau.

L’Uniopss souhaite attirer l’attention sur les aspects transversaux suivants avant d’entrer dans le détail des mesures :

- La nécessité d’une politique globale sur les dimensions territoriales ET sociales des inégalités de santé, qui sont intrinsèquement liées, pour éviter que la lutte contre les unes ne renforcent les autres (cf. ci-après l’exemple du zonage).

- L’Uniopss relève que la Ministre utilise l’indicateur d’Accessibilité Potentielle Localisée (APL) pour définir les zones « sous-dense », indicateur qui présente un certain nombre de limites pointées par l’Uniopss dans un communiqué de presse en septembre (cf. ci-après). L’Uniopss craint que l’utilisation de cet indicateur sans ajustement ne creuse les inégalités sociales de santé.

- L’ajout d’un volet sur les mesures de lutte contre les inégalités sociales de santé, absentes de ce plan (cf. propositions en partie N°2 du présent document).

- L’Uniopss souhaite une équité de traitement entre les différents modes d’exercice (salarié et libéral), notamment vis-à-vis des financements annoncés pour la création de nouvelles structures d’exercice coordonné.

- Plusieurs mesures présentées doivent être revues à l’aune de l’intégration du RSI dans le régime général d‘assurance maladie telle que votée dans la LFSS pour 2018, notamment les mesures visant l’amélioration de la protection sociale des médecins et professionnels libéraux (mesures N°2 et N°7 de la priorité N°1).

L’Uniopss a également fait part de son souhait d'être associée au comité de suivi du Plan ou à tout autre groupe de travail ou instance de suivi.

=> Davantage de détails dans le document en pièce-jointe.


(c) Réseau Uniopss-Uriopss, 23/02/2018
Certaines informations de cette page sont visibles uniquement par nos adhérents.
FICHE N°93764
Mis à jour le : 23/02/2018
INFORMATIONS COMPLEMENTAIRES (fichiers joints, sites internet...)
Tous Publics :
MOTS CLES
santé publique - accès aux soins